Retour sur l’atelier pour ICF-Genève : Le bonheur au travail

Un sujet d’actualité d’un grand intérêt pour les coachs.

Vous l’avez certainement remarqué, on entend beaucoup parler de bonheur en ce moment. On entend également beaucoup parler de désengagement au travail. En France, notamment, on a observé 16,8 jours d’absentéisme par salarié en 2016 puis 17,2 en 2017 et on estime que le mal-être au travail a coûte environ 12600€ par salarié en 2017.
Quand on sait que 57% des salariés français estiment que les actions mises en œuvre en faveur du bien-être sont insuffisantes, que 50% des actifs se disent (in-)satisfaits de leur situation professionnelle et que 61% des salariés choisissent le bonheur au travail plutôt que le salaire, il y a de quoi se poser des questions et s’intéresser au sujet !

 

Le bonheur au travail: quoi pourquoi et comment? Atelier pour ICF Genève le 30 octobre 2018.

C’est quoi, le bonheur au travail ?

Pour les scientifiques, il s’agit :

  • D’un sentiment global de satisfaction au travail
  • De motivation intrinsèque à progresser vers des objectifs
  • De trouver du sens à ce qu’on fait

Concernant le « Pourquoi ? » on sait entre autres que :

  • Être plus heureux au travail est corrélé avec une meilleure santé, avec plus de créativité et d’efficacité dans la résolution de problèmes , plus de productivité et d’innovation et un avancement de carrière plus rapide.
  • Les entreprises plus heureuses ont moins de roulement de personnel, de moindres couts  liés à la santé, moins d’erreurs et d’accidents, plus d’efficacité, une meilleure valeur actionnariale, et elles rebondissent plus vite lors d’événements adverses; elles profitent d’une plus grande loyauté et d’un plus grand engagement de leurs consommateurs et plus de croissance par le bouche à oreille. 

Nous sommes alors passés au « Comment ? » et l’avons présenté sous forme du modèle ORBE issu notamment de la psychologie positive. ORBE, qui signifie objet céleste en poésie, se décline comme suit :

Objectif ayant du sens
Résilience
Bienveillance
Engagement

Pour chaque élément de l’ORBE, nous avons passé en revue un certain nombre d’action qui les favorisent. Un grand nombre de ces actions sont accessible à tous et ne dépendent pas de l’entreprise. On peut donc chacun prendre une part de la responsabilité de son bonheur au travail.

Bien sûr, certains facteurs dépendent aussi de l’organisation du travail et nous avons également parcouru cet aspect des choses.

Ce fût un atelier bien rempli !

Si vous aussi souhaitez une formation sur le bonheur au travail, n’hésitez pas à nous contacter.

Pour terminer en poésie, pensez-vous que lorsque Victor Hugo disait :

“Dans l’orbe flamboyant qui sans cesse tournoie autour du trône étincelant….”
(V. HUGO Odes, V, 16)

Par hasard, parlait-il du trône étincelant du bonheur au travail ?