0
Items : 0
Subtotal : 0,00
View CartCheck Out

Ce sur quoi on se concentre se développe!

La crise du COVID-19 a généré bien des initiatives positives dans le monde anglophone! Parmi elles, celle de Nathalie Dahl, elle la nomme

“Ce sur quoi on se concentre se développe!”

Depuis le 16 mars 2020, Sabrina interviewe en anglais différent.e.s coachs et expert.e.s pour son programme “Ce sur quoi on se concentre se développe!” Chacun.e de ses invité.e.s partage des stratégies positives pour faire face au mieux aux circonstances actuelles. Ces stratégies peuvent bien sûr être bénéfiques quelle que soit la situation difficile à laquelle vous faites face.

(La vidéo ci-dessous est en anglais.)

Voici les points principaux de ma conversation avec Nathalie. Puisque je me nomme révélatrice de bonheur, Nathalie m’a naturellement demandé comment je faisais. J’ai un processus en 5 étapes dont la première est l’Ouverture.

Concentrons-nous sur être ouvert à ce qui est déjà là…

Je sais par expérience, et vous l’avez peut-être déjà vécu, que si on peut traverser une expérience qu’on n’aime pas, on aura peut-être une belle surprise à la fin. Mais d’abord il faut traverser, par exemple un ressenti désagréable et peut-être qu’on devra vivre ce ressenti désagréable pendant un moment avant qu’il ne se dissipe. Et à la sortie on peut trouver quelque chose de nouveau, d’inattendu, par le fait qu’on a pu rester avec l’inconfort.

Comment faire pour rester présent à cet inconfort?

Nathalie m’a naturellement demandé comment faire pour simplement être présent.e face à ces expériences inconfortables. Il y a différentes choses qu’on peut faire pour traverser un ressenti difficile. Ce sont des stratégies éprouvées qui sont accessibles à tou.te.s. On peut faire du sport, méditer, aller dans la nature, je montre également un exercice de respiration dans la vidéo qui aide à tranquilliser notre état intérieur. Mettez votre pouce sur votre diaphragme, juste en dessous du sternum et faites 3 grandes respirations lentes. Commencez par inspirer par le nez en poussant avec l’air inspiré, contre votre pouce. Ensuite expirez en soufflant par la bouche. Si trois respirations ne suffisent pas, vous pouvez en refaire trois de plus. Essayez!

En fin de compte, de rester présent à une sensation désagréable demande de renoncer au contrôle. Parfois, un peu malgré nous, nous refusons de lâcher un ressenti négatif. En cet instant, nous ne sommes pas ouverts à notre propre bonheur. Connaissez-vous ce ressenti?

N’êtes vous parfois pas ouverts à votre propre bonheur? 

Positivité en Italie!

Nathalie a ensuite partagé quelque chose que vous avez probablement déjà vu au moment où vous lisez cet article. On a vu des dauphins dans les canaux de Venise… C’était une de ces choses merveilleuses qui est sortie de l’immobilisation de toutes les activités polluantes habituelles. Et bien sûr il y avait les italiens qui chantaient à leurs balcons!

Comment avoir plus de victoires dans votre vie?

Nathalie a alors partagé une technique qu’elle a apprise d’un de ses mentors, Blair Singer, et qui vient de son livre “Maitriser sa petite voix intérieure.” La technique, en trois étapes, porte sur le fait d’ancrer nos succès et de créer d’autres succès.

  • La première étape est de célébrer au moins 5 victoires par jour, avec un ancrage physique. Ça peut être des toutes petites victoires, par exemple quelqu’un vous a souri, un.e voisin.e vous a fait un petit signe de la main. On reconnaît d’abord la victoire et ensuite on l’ancre d’un geste de la main, Nathalie fait “Yes!” en ramenant son poing fermé vers elle à 8 minutes 20 de la vidéo.
  • Ensuite, on s’attribue la victoire. Par exemple, la personne m’a souri parce que je suis quelqu’un de bien ou parce que je me lève tous les matins pour faire face à la journée. C’est la seconde étape.
  • Et enfin, la troisième étape est de projeter cette victoire dans l’avenir. Parce que la personne m’a souri, le reste de ma journée va être super, ou le reste de ma semaine, essayez différentes formules.

Quels succès allez-vous célébrer aujourd’hui? 

Souvenez-vous, ce sur quoi on se concentre se développe!

*****

Le mot chinois pour “crise.”

A la fin de notre moment partagé, j’ai partagé que le mot crise en chinois est composé de deux parties: Danger et Opportunité!

Quelles opportunités allez-vous créer à partir de ce danger?

 

Merci, Nathalie, pour ton initiative positive!
Pour plus de tuyaux pour cultiver votre bonheur, vous pouvez lire mon blog, mon livre ou regarder mes vidéos ICI.

 

Sonia Weyers
Révélatrice de Bonheur
Fondatrice d’Eudokima